La Ville de Beaune accompagne ses seniors durant le confinement

La Ville de Beaune accompagne ses seniors durant le confinement
La Ville de Beaune accompagne ses seniors durant le confinement

Dans le cadre du confinement, la Ville de Beaune a mis en place un dispositif particulier destiné à la population la plus vulnérable au Covid-19. Il s’agit d’une panoplie de mesures mises à la disposition des seniors locaux.

A travers un dispositif unique, la Ville de Beaune s’est mobilisée au service de sa population la plus fragile. Elle a mis ainsi en vigueur un ensemble de mesures drastiques dédiées aux personnes âgées ou isolées. Le dispositif consiste à veiller quotidiennement sur le bon déroulement du confinement. Il s’agit de vérifier en continu l’approvisionnement en nourriture auprès de la cible sélectionnée. Pour y remédier, la ville a mis en place -en partenariat avec l’Aide à domicile en milieu rural (ADMR)- un service de portage de repas à domicile et ce, en faveur d’une centaine de bénéficiaires. Elle propose aussi en collaboration avec la Caisse centrale d’activités sociales (CCAS), des aides aux courses fournies par des bénévoles de la Protection Civile et du Lion Club.

Outre la livraison à domicile, la Ville de Beaune veille également à assurer des appels téléphoniques quotidiens pour s’assurer de l’état de 400 personnes vulnérables. Ces appels sont émis par des beaunois et beaunoises qui se sont proposés d’apporter leur contribution à cette tranche sensible.

Les mesures générales mises en place

La Ville de Beaune a mis à disposition des citoyens non équipés de matériel informatique les attestations de déplacement dérogatoires. Les papiers vierges sont déposés sur les portes des différents points d’accueil de la mairie, à savoir : Hôtel de Ville, Annexe Lorraine, Espaces Beaune Blanches-Fleurs, Espace Beaune-Bretonnière, Espace Beaune Saint-Jacques, Salle des Fête de Challanges, Salle du temps libre de Gigny et du Camp Américain … Les attestations doivent toutefois être utilisées dans le respect des consignes dictées par le Gouvernement.

Par Douâae Kamal Idrissi