Des femmes comme « grands témoins » de la School of Wine bourguignonne

Des femmes comme « grands témoins » de la School of Wine bourguignonne
Des femmes comme « grands témoins » de la School of Wine bourguignonne

 

La School of Wine bourguignonne, petite sœur viticole de la Burgundy School of Business, intronise 12 femmes professionnelles de la viticulture comme « Grands Témoins » destinées à parrainer, aider et guider ses étudiants.

Qu’on n’accuse pas la School of Wine & Spirits Business (SWSB) de manquer d’ouverture et d’à propos. La jeune école dijonnaise, spécialisée dans la formation au management du vin et des spiritueux, intronise cette année 12 femmes « Grands Témoins », des personnalités du monde viticole qui parrainent l’établissement et ses étudiants. Une promotion exclusivement féminine, qui arrive après une première volée de parrains, en 2018, très largement masculine (une seule femme). Dans tous les cas, leur rôle reste identique : « nos Grands Témoins sont des personnalités du monde viticole qui acceptent de figurer en photo sur nos murs et de venir, de temps en temps, à l’école pour faire des conférences et rencontrer les élèves », précise Julien Hannoun, en charge de la communication de la SWSB. Avec cette opération de réseautage, l’école améliore son carnet d’adresses et multiplie les débouchés potentiels pour ses étudiants, en matière de stages ou d’emplois. Elle renforce également sa visibilité et sa notoriété au plus près du secteur professionnel qu’elle vise.

Des étoiles de la viticulture.

La réception des Témoins se tiendra le jeudi 6 février, dans les locaux de la Burgundy School of Business (BSB), l’école supérieure de commerce dont SWSB est une émanation. La cérémonie promet de regrouper autant de compétences que de charme. Parmi les témoins, plusieurs pointures de la viticulture bourguignonne, comme Ludivine Griveau, régisseuse des célèbres Hospices de Beaune, ou Virginie Taupenot, du Domaine Taupenot-Merme, ainsi que d’anciennes élèves de l’école, qui ont fait carrière, notamment Chantal Tortochot (Domaine Tortochot) et Rose-Marie Ponsot (Domaine Ponsot). « Nous nous inscrivons dans une vraie tendance, observée ces dernières années, à la féminisation des métiers du vin, tendance que l’on retrouve également au sein de nos effectifs étudiants », note M. Hannoun.

IMMEUBLE-SCHOOL-OF-WINE-SPIRITS-BUSINESS.jpg

Un développement continu.

Créée en 2013, la SWSB regroupe les activités de formation et de recherche en management du vin et des spiritueux de Burgundy School of Business (BSB). L’école de commerce délivrait depuis 1989 un second cycle (Mastère) en Management du vin, autour duquel elle a agrégé de nouvelles formations, réunies au sein d’un établissement dédié, installé dès 2018 dans ses propres locaux. L’école, dirigée par Jérôme Gallot, propose également un MBA Wine & Spirits Business, dont les cours sont assurés en anglais. Elle figure parmi les références françaises dans son domaine, et revendique même une place de choix au niveau mondial. Avec ses 10 enseignants-chercheurs, elle forme actuellement plus de 180 étudiants chaque année, d’une vingtaine de nationalités, issus des cinq continents. L’internationalisation des effectifs est telle que 60 % des élèves sont étrangers, la Chine, les USA, l’Australie et la Grande-Bretagne faisant partie des pays les plus représentés.


Arnaud Morel